+33 9 80 80 87 68

iziblog

Devenez un expert de l’immobilier locatif

Investir dans l’immobilier à Marseille.

Marseille est devenu depuis ces dernières années une ville très attractive sur le plan culturel, touristique et économique. Sa qualité de vie en fait une cible de plus en plus convoitée en termes d’investissements immobiliers.

D’autant plus que Marseille fait partie des dernières villes en France qui combinent un prix du foncier attractif, un potentiel de plus-value réel à moyen terme et plusieurs champs d’applications (location étudiante, location saisonnière, location meublée classique…).

Mais attention, Marseille est aussi une ville très disparate, où tous les arrondissements ne se valent pas. 

Alors comment bien investir à Marseille dans l’immobilier ?

Le 1er arrondissement :
un secteur de choix pour la location saisonnière

La localisation saisonnière est idéale pour les touristes : proche du vieux port, des transports en commun et de la gare St Charles. Le quartier se développe à grande vitesse entre piétonnisation de la Canebière et derniers restos branchés, avec une mention spéciale pour les abords du boulevard Longchamps et des cinq avenues.

Le prix du foncier est un des moins cher au centre de Marseille ce qui vous permettra de viser de bonnes performances en termes de rentabilité. C’est également un quartier très populaire, qui pour le moment est peu demandé par une cible d’actifs qui s’installent à Marseille durablement.

Le 2e arrondissement :
cible business, mais attention à la suroffre

Le 2e arrondissement est l’objet de toutes les attentions de la part de la Ville de Marseille depuis presque 10 ans : Mucem, quartier Euroméditerranée, Terrasses du port & les Docks, la rue de la république… Il est jugé par la plupart des Marseillais comme un demi succès car la réhabilitation du quartier est sans conteste une grande réussite, mais il a encore du mal à attirer les foules comme c’était l’objectif. Le quartier d’Euroméditerranée est saturé de programmes neufs et peine à se remplir. La proximité de la place de la joliette reste très hétérogènes selon les rues. Et surtout, un grand nombre d’investisseurs se sont déjà positionnés sur ce secteur, provoquant à la fois une augmentation significative des prix et un réel risque de suroffre en termes de location meublée. Il reste intéressant pour une cible « business » qui trouvera son compte avec des transports en commun très présents et la proximité de la gare ; soyez donc vigilant à l’environnement proche du logement et à maintenir un prix de foncier acceptable.

Le 3e arrondissement :
la fausse bonne idée?

Le 3e arrondissement s’adresse sans conteste aux investisseurs aguerris. Le potentiel de plus-value est encore incertain et sur une durée qui reste encore très aléatoire. Pour ce qui est de l’exploitation du logement, il sera trop éloigné du centre et des transports pour la location saisonnière, et n’attirera probablement pas les actifs qui viennent s’installer à Marseille.

    Les 7e et 8e (côté mer) arrondissements :
    placement patrimonial

    Ce sont des zones plébiscitées par les CSP+ et familles qui recherchent la proximité de la mer, des belles prestations et des extérieurs. Ce sont également par conséquent les arrondissements les plus chers de Marseille, qui ne vous permettront probablement pas d’atteindre des rentabilités exceptionnelles. D’autant plus que le potentiel de plus-value reste réduit, avec peut être une exception pour les Catalans et St Lambert qui doivent accueillir le tram en 2025. Cependant, vous pourriez vous laisser séduire par un investissement qui vous attirera une cible de locataire très qualitative, avec pour objectif de récupérer le logement pour couler des jours heureux plus tard en bord de mer ?

    Les 5e, 6e et 8e (côté Prado) arrondissements :
    le (très) bon compromis

    A notre sens, ils représentent aujourd’hui les meilleurs compromis et les meilleures opportunités : Préfecture, Castellane, Rond-point du Prado, Paradis, Perier… Le prix du foncier reste tout à fait raisonnable, et leur localisation idéale séduit une large cible. Tous les transports en commun sont présents, ainsi que bars, restaurants, cinémas et commerces. Le 5e au-dessus du métro Baille s’adresse plus particulièrement aux étudiants en médecine de la Timone. La partie du 8e côté Prado est plus chère mais permet de proposer des produits qui attirent les jeunes actifs.

    En bref, Marseille est sans conteste une bonne opportunité pour les investisseurs !

    Une ville avec un potentiel de croissance élevé, très prometteur dans lequel chaque investisseur pourra trouver son bonheur en fonction de ses objectifs.

    L’équipe izihome

    Vous souhaitez recevoir nos articles directement?

    Pour rappel, izihome devient locataire des logements et propose sur 36 mois minimum un loyer garanti incluant :

    – Les recherches illimitées de locataires (visites et états des lieux)

    – Aucune vacance locative

    – La garantie du paiement des loyers par notre société (pas de risque de défaut)

    – La prise en charge des éventuelles dégradations

    – La gestion des incidents dans le logement

    Vous êtes propriétaire et souhaitez recevoir une offre de loyer « tout inclus »?

    Diversifier son patrimoine immobilier

    Diversifier son patrimoine immobilier

    En ces temps d’incertitude, et malgré la hausse des taux, les investissements immobiliers ont plus que jamais la côte. De plus en plus d’entreprises facilitent l’investissement locatif comme sa gestion. Mais comme pour n’importe quel investissement, la diversification reste de mise !

    lire plus
    LMNP et expatriation

    LMNP et expatriation

    Le statut de Loueur en Meublé Non Professionnel est plébiscité par les résidents français pour sa fiscalité avantageuse. Mais ce régime peut-il également s’appliquer aux expatriés ? Et est-ce un choix judicieux ?

    lire plus

    Découvrir d’autres articles